LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Colloque

Médiations informatisées de l'autorité : nouvelles écritures, nouvelles pratiques de la reconnaissance

Jeudi 17 mars 2016 - 08:30 au Vendredi 18 mars 2016 - 15:00

Lieu : 
ISCC
20 rue Berbier-du-Mets
75013 Paris
France
Organisé par : GRIPIC - ISCC (CNRS) - ComSol (université Blaise Pascal)

Ce colloque examinera les médiations de l’autorité dans le cadre des mutations médiatiques engagées par le numérique : comment la « présence » dans l’espace médiatique numérique impacte-t-elle l’autorité ? Quelles définitions faut-il retenir aujourd’hui de ce terme, sachant la complexité de son histoire et la multiplicité de ses formes ? Quelles différences et quelles complémentarités penser avec des notions connexes aujourd’hui comme « popularité », « visibilité », « réputation », etc. ? Assiste-t-on à l’émergence de nouvelles normes de la légitimation ? Quelles articulations s’établissent entre les pratiques d’auto-publication, d’auto-édition, d’autopromotion des textes et la valeur d’autorité ? Quel est le point de vue des participants dans les espaces numériques voués à la publication d’échanges ? Les espaces numériques peuvent-ils contribuer à la formation de nouvelles « autorités » ?

Inscription obligatoire auprès du comité d'organisation à l'adresse : autoritecolloque@gmail.com

La notion d’autorité sera abordée selon trois axes :

I. Les lieux de l’autorité construits par les dispositifs médiatiques – ou : ce qui fait référence
Les environnements socio-numériques et/ou info-documentaires(sites web de réseautage  socioprofessionnel, dispositifs de publication numérique…) peuvent être considérés comme des institutions discursives, des lieux du discours, engageant des processus d’autorité spécifiques, des modes singuliers de reconnaissance et de notoriété. Quels sont les ressorts de cette institutionnalisation ?

II. Pratiques de la légitimation – ou : comment l’on s’autorise
Quels sont les outils et instruments concrètement utilisés par les acteurs lancés dans un projet de construction d’autorité ? Quelles figures de l’utilisateur sont-elles mobilisées dans ses écritures numériques ? Comment les usagers des technologies composent-ils avec les opportunités de communication ouvertes par la communication en ligne ? – Il s’agira ici d’analyser l’autorité comme un processus d’autorisation personnelle et/ou collective, permettant la légitimation et la qualification dans un domaine d’expertise et/ou de savoirs.

III. Transformation et continuité des « métiers d’écriture » –ou : comment se recompose l’écriture
On examinera sous cet axe les mutations professionnelles liées au développement, en ligne, de nouvelles modalités de l’autorité. Comment se renouvelle la conception de l’autorité dans les métiers du journalisme, de l’écriture de fiction, de l’essayisme, de la publication et de la publicisation scientifique, etc. ? Voit-on apparaître de nouveaux avatars professionnels dans les métiers de l’écriture ?

Consulter le programme en pièce jointe

Chargement...