LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Colloque

Objets insignes, objets infâmes de la littérature

Jeudi 19 novembre 2015 - 09:30 au Vendredi 20 novembre 2015 - 17:00

Lieu : 
Celsa - université Paris-Sorbonne
77, rue de Villiers
92200 Neuilly-sur-Seine
France
Organisé par : GRIPIC et RIRRA21 (Université Montpellier 3)

Le colloque, organisé par le Gripic (Celsa, université Paris-Sorbonne) et  Rirra21 (université Montpellier III), s'inscrit dans la lignée des journées d’études sur l’écrivain comme marque et de la réflexion sur les pratiques et usages médiatiques de la littérature conduite par ces deux équipes.

Il se propose d'analyser les pratiques d’objectivation du littéraire, d’en faire l’histoire, et de tenter d’en dégager les significations. Ces « objets insignes et objets infâmes » de la littérature témoignent d’une évolution constante du régime de matérialité du littéraire, où se trouve toujours interrogée la valeur de la littérature, entre singularité et standardisation culturelle.

 

PROGRAMME

 

Jeudi 19 novembre

9h30
Mot d’accueil par Karine BERTHELOT-GUIET (directrice du Celsa)
Ouverture par Marie-Ève THÉRENTY et Adeline WRONA

10h
Objets dérivés
Présidence de séance : Philippe HAMON (Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3)

Caroline MARTI (Celsa, Paris-Sorbonne, Gripic),
«La valeur littéraire, enjeu médiatique et publicitaire»
Denis SAINT-AMAND (Université de Namur),
«Rimbaud fétiche»
Christèle COULEAU (Université Paris 13) et Oriane DESEILLIGNY (Université Paris 13, Gripic),
«Comment se porte la littérature ? Le cas de Balzac Paris»
Audrey GARCIA (Université Montpellier III, RIRRA21),
«La constellation des objets Cocteau, objets d’art et produits dérivés au service de l’image du poète»

14h
Objets culturels de masse (1)
Présidence de séance : Denis RUELLAN (Celsa, Paris-Sorbonne, Gripic)

Séverine BARTHES (Université Sorbonne nouvelle, Paris 3),
» Le carnet Moleskine, du littéraire au narratif»
Valérie JEANNE-PERRIER (Celsa, Paris-Sorbonne, Gripic),
«Le journal éditeur de livres-cadeaux ou de livres suppléments : quand la presse collectionne
de la littérature»
Jean RIME (Université Montpellier III, RIRRA21 et Université de Fribourg),
«Les déclinaisons du pingouin Alfred : un modèle pour une autre histoire de la bande dessinée ?»
Yoan VÉRILHAC (Université de Nîmes, RIRRA21),
««Le jeu, on ne sait, qui confi rme la fi ction» : Fifty Shades of Grey, de la romance érotique au sex toy»


Vendredi 20 novembre


9h30
Objets de mémoire
Présidence de séance : Michel MURAT (Paris-Sorbonne)

Marie-Ève THÉRENTY (Université Montpellier III, RIRRA21),
» Le gilet rouge de la littérature. Le statut symbolique des objets dans l’histoire littéraire»
Yves JEANNERET (Celsa, Paris-Sorbonne, Gripic),
» Spectres, gages et stigmates : l’objectivation de l'engagement littéraire dans l’Entre-deux-guerres»
Adeline WRONA (Celsa, Paris-Sorbonne, Gripic),
«Quand les statues d’écrivain fondent dans l’histoire : un épisode de l’Occupation allemande en France»
Catherine SOULIER (Université Montpellier III, RIRRA21),
» Maïakovski, Rimbaud et Cie. Ernest Pignon-Ernest affiche les poètes»

14h
Objets culturels de masse (2)
Présidence de séance : Dominique MAINGUENEAU (Paris-Sorbonne)

Marie-Clémence RÉGNIER (Paris-Sorbonne),
«Victor Hugo au Musée Grévin : la fabrique du grand écrivain. Du tableau stéréotypé à l’apothéose»
Matthieu LETOURNEUX (Université Paris-Ouest),
«Jane Austen Action Figures, jouets littéraires, fiction ludique et narration»
Justine DELASSUS (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines),
«Du livre au parc à thème, déperdition ou pérennisation du texte littéraire ? L’exemple du parc du Petit Prince»
Giuseppina MECCHIA (University of Pittsburgh),
«Stendhal transmédiatique. Pour une critique des adaptations visuelles des grands romans stendhaliens»

17h00
Fin du colloque
 

Chargement...