LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498

Communication & langages n°185

Analyses et perspectives de la trivialité

septembre 2015

4ème de couverture : 

Ce dossier présente, explore et discute le concept de trivialité tel qu’il a été proposé et déployé par Yves Jeanneret en 2008 et 2014, dans deux ouvrages : Penser la trivialité et Critique de la trivialité. Il nous a semblé important, dans une revue historiquement liée à l'émergence puis au développement des sciences de l'information et de la communication, de regarder de près ces travaux qui mettent en perspective, justement, les propositions et les spécificités de cette discipline.

Plus largement, ce dossier intéressera tous ceux qui se questionnent sur le rôle de la communication dans nos sociétés contemporaines. La trivialité a les sciences de l’information et de la communication comme amarre (ou, plus exactement, dans la métaphore marine, comme quille), mais elle navigue sur l’océan des sciences sociales. La trivialité est le nom d’une anthropologie qui pose la communication en pierre angulaire.

Les comptes-rendus (de la table ronde organisée par la revue Esprit d’une part, de l'ouvrage Critique de la trivialité d’autre part) sont conçus comme une introduction aux propositions théoriques d’Yves Jeanneret. Ce dossier permet aussi de montrer la manière dont de jeunes chercheurs s'approprient ces questionnements dans l'élaboration de leur objet de recherche. Enfin, il illustre, à travers des articles de chercheurs confirmés et une interview avec un professionnel des médias, la fertilité des prolongements à la fois théoriques et professionnels de la prise en compte de la trivialité dans l'analyse de l'économie politique.  

Sommaire : 

 

Varia

« Le carnaval typographique de Balzac. Premiers éléments pour une théorie de l’irréductibilité sémiotique »
Emmanuël Souchier

Dossier : « Analyses et perspectives de la trivialité »
Valérie Patrin-Leclère et Aude Seurrat (dir.)

« Compte rendu de Critique de la trivialité. Les médiations de la communication, enjeu de pouvoir »
Julia Bonaccorsi

« Rencontre d’Yves Jeanneret avec la rédaction d’Esprit suivie d’une interview de Jean-Maxence Granier »
Valérie Patrin-Leclère et Aude Seurrat

« Pour une économie politique de la création. De la trivialité à la créativité »
Pierre Moeglin

« La propriété artistique comme régulation de la trivialité »
Vincent Bullich

« Les vidéos politiques au prisme de la trivialité »
Thierry Devars

« Des représentations aux circulations du changement climatique anthropique : un saut communicationnel par la trivialité »
Marion Mauger-Parat

Varia

« Publicité en série : lorsque la marque se raconte sur le Web »
Frédéric Aubrun and Thomas Bihay

Comptes rendus de lecture

Chargement...