LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498

Interview à Télérama, 5-11 fév.2011, n°3186, par Virginie Félix

Titre article : "Quelles bonnes pâtes ces politiques !"
05 février 2011Interactions avec l'environnement social, économique et culturel (Notamment contrats de recherche, rencontre, journée d'études…)

Extrait :

Le régime présidentiel pousse aussi à la personnalisation du leader et incite les communicants à jouer la partition de l'humain. « Cette logique hyper présidentialiste du pouvoir appelle une espèce de passion pour les personnages, les tempéraments », explique Isabelle Le Breton, spécialiste de la communication politique au Celsa. « La divulgation de l'intimité fonctionne comme un mode de singularisation de l'homme politique pour des électeurs désorientés, qui font de plus en plus leur choix selon des critères liés à l'émotivité. » (…).

« D'une certaine manière, dit Isabelle Le Breton, on peut estimer que cette transgression de l'intime de l'homme public est l'expression d'une nouvelle avancée de l'imaginaire démocratique. Le rejet de l'idée que les politiques sont d'une altérité radicale. Ce sont des gens comme nous. » Des gens comme nous. Qui cuisinent, qui écoutent du rock, qui vivent des histoires d'amour. Des gens « sympas ».

Chargement...