LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Soutenance

La francophonie à l’épreuve de la médiatisation française

Anne-Laure Camus, Thèse de doctorat

Mardi 4 décembre 2012 - 14:00

Lieu : 
CELSA
77 rue de Villiers
92200 Neuilly-sur-Seine
France
Organisé par : GRIPIC

Sous la direction de : 
Mme Françoise BOURSIN, Professeur, CELSA, université Paris-Sorbonne

Composition du jury :
M. Francis BALLE, Professeur émérite, université Panthéon-Assas 
M. Tristan MATTELART, Professeur, université Paris 8
M. Guillaume SOULEZ, Professeur, université Sorbonne-Nouvelle 
M. Francis YAICHE, Professeur, université Paris-Descartes

Résumé 

La francophonie touche des questions et des disciplines multiples. Objet littéraire, linguistique, politique, organisationnel, elle semble déclinable à l’infini. C’est le premier enjeu de la thèse : mesurer ses contours à travers un travail de définition qui prend en compte les différentes dimensions de la francophonie. Du mot à l’institution en passant par la symbolique du concept, la recherche construit son objet.A partir de cette définition – élargie – la réflexion pose la francophonie comme objet de recherche en sciences de l’information et de la communication, puis comme objet médiatisé en France. L’analyse de la couverture médiatique de la francophonie par la presse quotidienne nationale et les journaux télévisés s’appuie sur le concept d’événement et sur une étude sémiotique de l’image. Elle permet d’observer le rétrécissement de l’objet foisonnant en un objet uniforme qui se réduit à sa manifestation bisannuelle (Sommet de la Francophonie). La thèse interroge ensuite les acteurs francophones (anonymes, artistes, institutions) tels qu’ils sont mis en récit par le dispositif médiatique : les enjeux se dessinent, les forces opposantes et alliées se positionnement et se déplacent, suivant la logique d’une sémiotique structurale. Au fil du développement, la francophonie entre en contact avec l’identité française et c’est sur l’ambivalence de leur lien que se clôt la thèse.

Chargement...