LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Soutenance

Langage(s) et pouvoir symbolique en organisations

Cendrine Sillau-Avisseau, Thèse de doctorat

Vendredi 20 janvier 2012 - 14:00

Lieu : 
CELSA
77 rue de Villiers
92200 Neuilly-sur-Seine
France
Organisé par : GRIPIC

Composition du jury :
Madame Nicole d’ALMEIDA Professeur, CELSA Paris-Sorbonne Paris IV, directeur de thèse
Monsieur Claude BALTZ Professeur émérite, université Paris 8
Madame Rozenn GUIBERT Maître de conférences, CNAM Paris
Madame Joanna NOWICKI Professeur, université Cergy-Pontoise - rapporteur
Monsieur Stéphane OLIVESI Professeur, université Lyon 2, rapporteur

Résumé 

La thèse interroge la façon dont les organisations imposent leurs attendus comportementaux et verbaux à leurs membres. Elles utilisent le caractère codique de la langue comme technique d’asservissement. Par la seule parole, elles inscrivent leur pouvoir dans une hiérarchie de places, de statuts et de comportements. Cependant, le maître n’est jamais totalement puissant, ni le serviteur totalement dominé. Nous pensons qu’une négociation des rôles se joue dans le verbe et dans les postures qui sont en partie contestés et recréés par les individus. Dans le cadre du déploiement d’un projet de management de la performance chez Schneider Electric et lors de cours de communication donnés à des élèves ingénieurs au CNAM, nous avons observé comment les individus s’approprient le langage et l’ethos prescrits par l’organisation. Une mimesis par rapport aux modèles prônés est à l’oeuvre. Cependant, elle n’est pas une duplication mais une recréation. Le désir de correspondre aux modèles de l’organisation se heurte à l’envie d’être soi, c’est-à-dire unique. Au sein d’une forêt de symboles et de mythes qui engendrent des figures de la domination, les individus dupliquent, résistent et composent. A leur recréation se mêle une quête identitaire. Ils procèdent à une reconstruction de soi permanente car l’identité n’est pas un processus figé. Cependant, la mise en cohérence des parcours passe par une mise en récit de soi. 

Chargement...