LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Chapitre

Les Combattants de l’insolence (1984), une enquête filmée de Christophe de Ponfilly dans le conflit soviéto-afghan.

Premier prix Albert Londres audiovisuel 1985
Impressions/Projections. Une histoire médiatique entre cinéma et journalisme, dir. R. Bégin, M. Simard-Houde, T. Carrier-Lafleur, Presses Universitaires de Laval, coll. « « Littérature et imaginaire contemporain » », 2019, 14

Résumé

En France, le prix Albert Londres est fondé en 1932 en hommage au grand reporter engagé de l’entre-deux-guerres. En 1985, la création d’une section audiovisuelle du prix réaffirme le cinéma en tant qu’outil dynamique de l’enquête journalistique. Christophe de Ponfilly obtient le premier prix Albert Londres audiovisuel pour Les Combattants de l’insolence, tourné en caméra épaule en Afghanistan au côté de l’armée du Nord dirigée par Hamad Shah Massoud. Notre étude éclaire la puissance performatrice des images ciné-journalistiques prélevées sur le terrain du conflit soviéto-afghan et analyse la grammaire filmique : la reconstruction méthodique d’un discours visuel à visée informative et politique. Nous observons les techniques de l’enquêteur sur le terrain, la spécificité du régime des images documentaires et des paroles recueillies et ré-ordonnées au montage, à travers les axes suivants : 1.Un anthropomorphisme du reportage guerrier, 2.Une orchestration de voix combattantes, 3.Dommages civils.

 

 

Chargement...