LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Article

Le commerce de l’identité : (se) ressembler, (se) distinguer au cœur du tourisme parisien 

Téoros, 2017, En Ligne

Cet article propose de réfléchir à la tension qui existe entre singularité et similitude dans le tourisme parisien en procédant à un retour réflexif sur deux enquêtes ethnographiques qui traitent de pratiques relevant du tourisme culturel, quoique chacune différemment. La première concerne une association de tourisme « de proximité » installée dans un quartier populaire du nord-est de Paris ; la seconde, menée avec Sophie Chevalier et Emmanuelle Lallement, des étrangers qui, vivant de manière régulière et intermittente dans la capitale, possèdent ou louent un pied-à-terre à Paris. L’article a d’abord pour objectif de décrire comment la dialectique se ressembler / se distinguer s’exprime concrètement dans les deux situations, et comment elle se construit autour de deux figures, celle de « l’autochtone » et celle du « local ». Il s’agira ensuite de penser les liens entre ces formes de tourisme et la stratégie plus globale de la Ville de Paris. On verra comment le commerce de l’identité parisienne et l’affirmation de la singularité de la ville sont au centre de sa stratégie, dans un contexte économique où les productions symboliques sont devenues des éléments clés pour se différencier et fabriquer de « l’attractivité territoriale ». Cette stratégie fait elle aussi apparaître la figure de l’autochtone (le Parisien) comme médiateur entre le visiteur et le visité.

Chargement...