LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Article

L’ordinaire en portrait : une forme impossible ?

Biographies au travail dans les séries d’été des Échos
Communication & langages, n° 158, Armand Colin, 2008, p. 3-12

Pendant les mois d’été, quand l’activité des entreprises ralentit, et que les lecteurs de la presse économique sont susceptibles de prendre des vacances, enrichissant leur collection de souvenirs culturels ou touristiques, le quotidien Les Échos propose de son côté des séries de portraits. Cet article analyse l’une de ces collections, qui décline le genre de la biographie d’entrepreneur sur un mode mineur, en s’atta-chant aux vies des artisans français. Déplaçant le curseur sur l’échelle du social, ces articles révèlent les limites du genre même du portrait. La confrontation entre biographies de « patrons » et biographies d’artisans met au jour les enjeux sémiotiques d’une forme associée à la valorisation de l’individu, et qui passe difficilement du récit d’une vie extraordinaire, à la figuration de l’ordinaire.

Chargement...