LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498

Communication & langages n°197

Écrits de rues. Expressions collectives, expressions politiques

septembre 2018

4ème de couverture : 

Les écrits de rue – Mai 1968, Septembre 2001, Janvier 2015 (Charlie Hebdo et l’Hypercasher), Novembre 2015 (le Bataclan et les terrasses parisiennes) les écrits des 32, 33, 34 mars 2016… (Nuit Debout et son calendrier Dada) ou ceux des révolutions arabes –font événement au sein d'une actualité. Ils sont en même temps événements d'écriture, mais aussi écritures en événement. Ici, l'écrit entre littéralement dans l'espace politique, met en visibilité une crise et son moment discursif, souligne les formes poétiques et graphiques de la légende collective que partage à ce moment précis une société.

 

L’enjeu de ce dossier est donc d’identifier et d’analyser ces écritures qui font elles-mêmes événement. Ces textes partagés, repris, reconfigurés, sur les murs, sur les affiches, sur les banderoles, tagués sur le socle d'une statue, reproduits à la Une des journaux papiers, aujourd'hui proliférant sur les pages des réseaux sociaux, forgent un temps nos esprits, participent à l'écriture d'une histoire au présent.

 

Les écritures en événement sont attendues par une armada de professionnels : à peine jetées au sol, taguées au mur, brandies sur un carton, que des institutions s'en saisissent. Elles sont gérées et budgétisées deux fois : par les services de la Propreté, et par les conservateurs. Collections ou échantillons, elles peuvent se constituer en archives. Cette parole spontanée, éphémère, hurlée et murmurée appartient aujourd'hui aux registres d'une histoire, d'une anthropologie et d'une sémiotique des langues vivantes au sein des arènes publiques.

Sommaire : 

Dossier : « Écrits de rues. Expressions collectives, expressions politiques »
Maëlle Bazin & Frédéric Lambert (coord.)
Écritures en événement. Mobilisations collectives dans les arènes publiques
Maëlle Bazin et Frédéric Lambert 

La notion d’événement d’écriture 
Béatrice Fraenkel 

Médiation carnavalesque de l’écriture rebelle : le graffiti des événements Occupy Gezi et Nuit Debout
Idil Basural 

Le street artivisme en Égypte : de l’écriture au cœur d’un événement à l’écriture-événement
Mohammad Abdel Hamid 

Écrire l’hommage : le cas de la Fête des Lumières en 2015 sur Twitter
Oriane Piquer-Louis 

Écritures éphémères, écritures fragmentaires, écritures ordinaires
Entretien avec Philippe Artières par Maëlle Bazin et Frédéric Lambert 
 

__

VARIA 
 

Les candidats sont amoureux. Performativité des sentiments dans les déclarations de candidature présidentielles

Beatriz Sánchez

 

Recueillir les intentions de réalisation : le cas du monteur son de fiction
Jean-Michel Denizart

 

__

LECTURES D'OUVRAGES
Le désenchantement de l'Internet : désinformation, rumeur et propagande
Romain Badouard, Limoges, FYP éditions, coll. « Présence/Questions de société », 2017, 179 p.
Gaël Stephan

Faire et dire l’évaluation : l’enseignement supérieur et la recherche conquis par la performance
Christine Barats, Julie Bouchard et Arielle Haakenstaad (dir.), Presses des Mines, coll. « Sciences sociales », 2018, 326 p. 

Xavier Levoin

 

Métamorphoses numériques : arts, culture et communication.
Maud Pelissier et Nicolas Pelissier (dir.), L’Harmattan, coll. « Communication et Civilisation », 2017, 280 p.

Anne Gagnebien

__

LECTURES D’ÉVÉNEMENTS
Conférence-exposition à l’occasion de la sortie du livre Communiquer sur la diversité ?, d’Aude Seurrat, en collaboration avec Marc Rivaut (AFMD, LabSic, 2018)
Emmanuelle Bruneel

SPHM 2018 : un congrès pour rêver « d’un autre monde »
Irène Despontin Lefèvre & Julie Wagner

Chargement...