LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Soutenance

Soutenance de thèse Yuwen Zhang

Interaction entre industrialisation et marchandisation des réseaux sociauxnumériques et transformation des dispositifs médiatiques, le cas de Wechat"

Mardi 4 mai 2021 - 13:00

Lieu : France
Organisé par : GRIPIC

Sous la direction de Laurent Petit, la thèse s'intitule : 

Interaction entre industrialisation et marchandisation des réseaux socionumériques et transformation des dispositifs médiatiques, le cas de WeChat 

Le jury sera composé de :

M Philippe Bouquillion – Professeur des Universités, Université Sorbonne Paris Nord (rapporteur)
M Tristan Mattelart – Professeur des Universités, Université Paris 2 Panthéon-Assas (rapporteur)
Mme Séverine Arsène - Adjunct assistant Professor, The Chinese University of Hong Kong
Mme Joëlle Le Marec - Professeure des Universités, Sorbonne Université
Mme Adeline Wrona – Professeure des Universités, Sorbonne Université
M Laurent Petit – Professeur des Universités, Sorbonne Université (directeur de thèse)

compte tenu de la situation sanitaire actuelle, la soutenance se tiendra de façon entièrement dématérialisée via le dispositif Zoom. Pour celles et ceux qui souhaiteraient assister à distance à la soutenance, merci de me contacter avant le 2 mai à l’adresse suivante : yuwen.zhang.pro@gmail.com, pour obtenir un lien de connexion.

 

 

Résumé :

Depuis près de dix ans, il est très courant pour les Chinois d'utiliser quotidiennement WeChat pour scanner les QR codes. Pourquoi le QR code, produit de l'industrie japonaise, a-t-il pu entrer dans la vie quotidienne, et comment s’est-il imposé en tant que nouvelle pratique médiatique, marchande et sociale dans la société chinoise ? En étudiant l’évolution de l'industrialisation et de la marchandisation de WeChat, son articulation avec sa transformation médiatique, notre recherche se structure autour de trois hypothèses principales, correspondant à autant de parties. Tout d’abord, nous nous proposons, après une brève présentation des caractéristiques du QR code, d’étudier la manière dont le dispositif WeChat introduit et intègre le QR code dans les services proposés, puis le vulgarise auprès du grand public en conséquence. Nous examinerons ensuite le geste de « scanner » d’un point de vue communicationnel, afin de mettre en évidence son rôle en tant que nouvelle forme d’interaction sociale : de l’écriture médiatique au symbole monétaire. Enfin, nous nous proposons d’étudier comment WeChat, de plateforme tout-en-un devenue « infrastructure » numérique et sociale, a largement transformé le QR code en outil de surveillance numérique quotidienne, dans le contexte de la mise en place du système de « crédit social » d’abord, puis dans le celui de l’épidémie de la Covid-19. Nous nous focalisons particulièrement sur les enjeux de la légitimation de cette surveillance numérique via le QR code sur WeChat. Dans l’ensemble d’analyse, nous nous proposons également de mettre en évidence le phénomène de QR code-isation – notion que nous définissons tout au long de cette recherche.

 

Mots-clés : Chine ; Internet ; Tencent ; WeChat ; QR code ; Réseaux socionumériques ; Médias ; Covid-19.

Chargement...