LE LABORATOIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DU CELSA
EA 1498
Journée(s) d'étude

Rencontres « Endangered humanities » Savoirs de la précarité, précarité des savoirs

Lundi 21 juin 2021 - 13:00 au Mardi 22 juin 2021 - 22:00

Lieu : 
Maison de la Recherche Sorbonne Université, Fondation pour le Progrès de l'Homme, Laboratoire Ecologique Zero Déchet
Paris et Pantin
France
Organisé par : Joëlle Le Marec, Igor Babou, Amélie Monnereau

La deuxième rencontre du collectif Endangered Humanities (https://humaheritage.hypotheses.org/1) portera sur le thème « Savoirs de la précarité – force des savoirs, précarités multiples ». Elle fait suite au travail mené sur l’extension de l’espace de production des savoirs, et à la réflexion sur la protection des sciences humaines et sociales comme formes culturelles (voir l’ouvrage collectif « Knowledge from precarity » https://eac.ac/books/9782813003195)

Le collectif Endangered Humanities (https://humaheritage.hypotheses.org/1), est constitué actuellement par des chercheurs, enseignants, éditeurs ou acteurs des sciences humaines et sociales (enquête, édition, patrimonialisation, expérimentation) de différentes régions du monde et de différentes institutions : France métropolitaine et ultramarine, Espagne, Angleterre, Maroc, Liban, Tunisie, Chili, Brésil, Afrique du Sud, Inde, Turquie (notamment via le programme Pause), Rojava, USA.

Nous souhaitons réfléchir à la situation et à la protection des sciences humaines et sociales critiques, en les considérant comme des formes culturelles et des pratiques sociales et politiques fragilisées. La période que nous traversons, avec ses réductions des libertés publiques, ses attaques anti-intellectualistes, ses renoncements à exercer librement la critique, nous pousse à nous regrouper pour construire des résistances et être force de proposition. Si nous revendiquons des postures critiques, nous sommes bien conscients du flou définitionnel de ce terme et de l’importance de ne pas le réifier dans une conception issue du Nord global.

L’équipe initiale a donc été constituée il y a un an, à l’intersection de plusieurs collectifs de recherche et alliances inter institutionnelles, et nous sommes également partenaires d’acteurs ou des collectifs non institutionnels. Nos espaces d’investissement sont multiples mais tous reliés par la dimension des savoirs : savoirs de la précarité, enquête, muséologie et patrimoine, études environnementales, études créoles, décoloniales et féministes, études de sciences, édition, activisme écologique.

Chargement...